Le saviez-vous ? 80% du budget marketing des entreprises est dédié aux coûts d’acquisition client (les dépenses pour acquérir de nouveaux clients), alors que la rétention (le fait de garder les clients déjà acquis) et le réachat (clients qui viennent racheter des produits) ne requièrent que 20% du budget marketing ! 

En sachant que 5% d’augmentation de la rétention client peut engendrer une augmentation des bénéfices de 25 à 95%… Il est donc primordial de consacrer une partie de son budget aux programmes de fidélisation !

La gamification, quant à elle, consiste à appliquer des composants de jeu à un programme marketing pour le rendre plus engageant et amusant. Elle favorise ainsi naturellement l’implication des clients dans tout programme de fidélité.

Nous avons donc compilé une liste de 11 conseils et astuces pour gamifier vos programmes de fidélité et vous assurer que vos clients les trouvent absolument irrésistibles !

1. Visez des objectifs clairs

Qu’espérez-vous réaliser avec votre campagne marketing ? Quel comportement de consommation comptez-vous provoquer ou alimenter grâce à la gamification ? 

Ce sont des questions importantes auxquelles il faut répondre avant même de commencer à imaginer votre programme de fidélité gamifié.

2. Apprenez-en toujours plus sur vos clients

Déterminez quel groupe démographique-clé englobe votre clientèle phare et majoritaire (on parle de persona en marketing).

Assurez-vous également que votre programme de fidélité gamifié est spécialement adapté à ce persona. 

Vos clients principaux appartiennent à la génération Y ? Proposez-leur un jeu sophistiqué, digitalisé, avec de nombreux niveaux et des fonctionnalités attrayantes.

Vos clients majoritaires appartiennent plutôt à la génération des baby-boomers ? Vous devrez peut-être proposer un jeu plus physique et misant sur des mécaniques de jeux plus traditionnelles.

3. Tissez un scénario (simple)

Les programmes de fidélité les plus mémorables comportent généralement une composante « intrigue ». 

Le récit n’a pas besoin d’être trop complexe. Il doit cependant contenir des éléments liés à votre marque et à sa stratégie marketing globale.

Intérêt : que le client mémorise votre marque grâce au programme de fidélité gamifié.

4. Misez sur le mobile

L’industrie des jeux mobiles a généré un chiffre d’affaires de 86 milliards de dollars en 2019, selon App Annie. 

Parallèlement, de plus en plus de consommateurs utilisent leurs téléphones pour faire leurs achats. 

Il serait donc intéressant que votre programme de fidélité soit accessible par mobile pour plus de commodité. 

Jeu de grattage multidevice mis en place par HighCo Data pour RenaultJeu de grattage multidevice mis en place par HighCo Data pour Renault.

Grâce à une puce RFID, vos clients peuvent par exemple scanner une étiquette sur un produit ou sur une PLV, et être renvoyés vers un jeu mobile.

Ils peuvent ensuite tenter de remporter une promotion pour ce produit ou bien sur un des produits présents dans le rayon.

5. Utilisez les médias sociaux

Les jeux sont parfaitement adaptés aux univers récréatifs des réseaux sociaux. Ces derniers permettent également de favoriser le partage, pour aller encore plus loin que la simple fidélisation.

Les joueurs choisissent aussi souvent de partager leurs résultats sur les réseaux sociaux, notamment au moyen d’un classement. Ce comportement élargit intrinsèquement l’audience de la marque via les amis de chaque joueur. 

Si leurs amis participent, vos clients de premier degré seront encore plus motivés pour y jouer à nouveau, et monter en niveau de fidélisation. Un cercle vertueux s’installe.

En outre, le classement et le partage de son score font ressortir la fibre compétitive des joueurs et créent un sentiment d’urgence. Rappelez-vous à quel point cela a bien fonctionné pour FarmVille et Candy Crush…

M&M's a posté un jeu du type « trouvez l'intrus » sur FacebookSur Facebook, M&M’s a posté un jeu du type « trouvez l’intrus ». La marque souhaitait promouvoir le lancement de ces nouveaux Pretzel M&M’s. La publication est rapidement devenue virale.

6. Affichez les progrès

Permettez à vos clients de voir l’évolution de leur « niveau ». 

Des badges, par exemple, leur permettent de visualiser leur avancée. Les badges leur permettent également de se comparer aux autres joueurs participants. Maslow parlerait alors de reconnaissance sociale.

Il est important de rappeler constamment à ces clients leur position, ainsi que ce qu’il reste à parcourir pour atteindre la prochaine récompense. Important : pensez à expliciter ce qu’ils doivent faire pour arriver à ce palier. Exemple : « Jérôme, il ne te reste plus qu’un café pour obtenir un muffin gratuit de ton choix cette semaine ». 

7. Recueillez les données…

en respect du RGPD.

Les programmes de fidélité gamifiés permettent de récolter des données sur vos prospects et clients. Mieux les connaître permet in fine d’accroître leur expérience client, et donc… de mieux les fidéliser.

Les données de profil collectées lors de l’inscription à un jeu (via un formulaire, par exemple), peuvent être recueillies et combinées avec celles déjà recueillies (avec la carte du magasin notamment).

8. Gratifiez instantanément vos nouveaux clients

Pourquoi ne pas offrir une petite récompense dès le départ à vos nouveaux clients ?

Certaines enseignes récompensent les clients fidèles. D’autres ne se privent pas de récompenser leurs clients dès leurs premières venues, afin de les fidéliser rapidement.

Proposer une gratification instantanée est un excellent moyen d’amener les clients à s’engager immédiatement dans le « jeu ».

9. Donnez à vos clients un défi surmontable

Qui n’apprécie pas les défis ?

Un défi doit être atteignable, sans être trop simple. Autrement, on perd une grande partie de son intérêt. 

Dépenser 300€ en magasin pour recevoir une remise de 15%… ce n’est pas un défi. Mieux vaut miser sur des objectifs ludiques comme ceux proposés par Starbucks Rewards

Exemple : « Essayez chacun de ces articles entre telle date et telle date pour collecter 150 étoiles bonus ».

C’est amusant pour le client, ça l’encourage à essayer de nouvelles boissons ou gourmandises du menu, et cela permet à Starbucks de faire valoir de nouveaux produits.

Le jeu doit aussi être accessible : la règle doit être très simple et rapide à comprendre, et le jeu doit être intuitif. Autrement, vous risquez de perdre votre public dès le départ. 

Assurez-vous également que les clients ont le sentiment d’avoir de bonnes chances de gagner. La gamification engage les clients s’ils aperçoivent une chance d’en tirer quelque chose.

10. Gardez les clients sur leurs gardes avec des friandises spontanées

Les consommateurs aiment les surprises – surtout les cadeaux inattendus ! 

Lors de la conception de la structure de votre programme de récompenses, ajoutez donc quelques prix supplémentaires et des défis secondaires amusants, que les clients ne connaîtront pas à l’avance.

Les récompenses aléatoires sont aussi très importantes pour donner envie à vos clients de participer plus encore à votre programme de fidélisation gamifié. Stanislas Leloup détaille cet aspect dans une vidéo sur les stratégies marketing du jeu Fortnite :

« Dans les années 50, [un psychologue américain] a proposé la théorie du conditionnement opérant, avec son expérience la plus connue qui cherche à conditionner des pigeons à taper du bec sur un disque rond dans une boîte. Les pigeons sont récompensés par un peu de nourriture pour leurs tâches. Mais la découverte du psychologue, c’est que pour maximiser le nombre de fois où le pigeon fait l’action, il ne doit pas être récompensé à chaque fois. C’est lorsque la récompense est essentiellement aléatoire que le pigeon va répéter la tâche le plus souvent. Dès le départ, le psychologue a tiré un parallèle entre le comportement des pigeons dans son laboratoire et les joueurs de machine à sous ».

11. Inspirez-vous des programmes de fidélisation gamifiés qui fonctionnent

Nous avons préalablement cité quelques programmes de fidélité gamifiés. Dans cette partie, nous entrerons dans le détail et vous ferons découvrir des programmes de gamification à succès. Pensez à bien les adapter à votre branding et à vos objectifs commerciaux.

Zoom sur My Starbucks Reward

La philosophie de Starbuck a toujours été portée sur le service personnalisé.

Une grande partie de leur business model est également basée sur l’ambiance. L’intérieur de chaque magasin se caractérise par un environnement accueillant et branché. Les clients sont incités à rester longtemps et profiter de leur café ou expresso. 

La marque a utilisé des tactiques de gamification pour valoriser son programme My Starbucks Reward. Dans le détail :

  • Les consommateurs joueurs s’inscrivent à My Reward via une application. 
  • Chaque fois qu’ils achètent un produit Starbucks, ils accumulent des étoiles (qui ressemblent à des tasses remplies graphiquement). 
  • Le jeu intègre trois niveaux, selon le degré de fidélité des utilisateurs. Des visites fréquentes dans un magasin Starbucks permettent d’accéder à un bon niveau. 
  • My Starbucks Reward offre des avantages aux clients fidèles : une tasse de café supplémentaire, un cadeau d’anniversaire ou même des offres spécialement conçues pour le client. Cela rejoint l’esprit « personnalisation » propre à Starbucks.

Zoom sur les dérivés du Monopoly de McDonald’s

McDonald’s a réussi à augmenter ses ventes de produits en utilisant des concepts de gamification dérivés du jeu classique de Monopoly.

L’histoire remonte à 1987 et se déroule entièrement hors ligne. Lorsque vous achetiez certains produits de McDonald’s, vous receviez des billets. 

Chaque ticket représentait alors un espace sur le plateau du jeu Monopoly. Le but était de collecter toutes les pièces de la même couleur pour pouvoir prétendre à un prix.


L’alliance entre les marques a conquis les décennies…

En 2010, McDonald’s a augmenté ses ventes de 5,6% aux États-Unis grâce à ce programme, de nombreuses personnes se livrant à des achats impulsifs uniquement pour obtenir des billets. 

Et en 2019, la firme américaine proposait toujours un Jeu Monopoly 100% Gagnant.

Zoom sur le Pranksvertising de Samsung

All eyes on the S4 ! 

Nous parlions de défi, en voici un plutôt original. 

Pour remporter le Samsung Galaxy S4, la marque a mis les Zurichois au défi de regarder un écran durant 60 minutes… Évidemment, tout a été fait pour les distraire. 


Le « Pranksvertising » est une méthode promotionnelle originale. Elle permet d’attiser la curiorité de vos prospects et clients, mais aussi de buzzer sur internet. 

Comme vous pouvez le voir sur la vidéo, les joueurs sont mis au défi de gagner un téléphone mobile de nouvelle génération en gardant les yeux dessus pendant un certain laps de temps.

Ils sont mis au défi d’éviter tous les types de distractions « scandaleuses » telles que des chiens qui aboient, des couples qui se chamaillent, alors qu’une foule se rassemble autour du participant.

Ici, Samsung teste donc la volonté et la résilience des joueurs, les mettant au défi de surmonter les « niveaux » du jeu. 

De cette manière, Samsung a créé une expérience qui augmente la notoriété de sa marque à plus d’un niveau. Cela implique non seulement les concurrents eux-mêmes, mais aussi le public secondaire.

Zoom sur la gamification marketing de Heineken

Heineken est reconnue pour la création d’expériences très engageantes pour ses consommateurs et ses utilisateurs en ligne.

Sponsor officiel de la Ligue des Champions, la marque de bière a décidé d’utiliser la gamification pour impliquer activement les fans tout au long de l’événement.


Durant la compétition internationale, les utilisateurs avaient le loisir de télécharger l’application Heineken. En regardant le match, l’appli leur posait des questions prédictives telles que:

  • La pénalité sera-t-elle sauvée ?
  • Le but sera-t-il atteint par la tête ?
  • Marqueront-ils dans les 20 secondes ?

Des points étaient alors attribués pour chaque bonne réponse. Et pendant les temps d’arrêt, plus de points pouvaient être gagnés si l’on répondait positivement à d’autres types de questions.

À retenir de cet excellent exemple de gamification : un sponsor qui dialogue directement avec les fans lors d’un match de sport au lieu de simplement afficher son logo sur des bannières dans l’arène ou à travers des spots télévisés.

Cet article vous a donné de belles idées pour gamifier votre programme de fidélisation ? Le premier qui nous laisse un commentaire aura le droit à une démo gratuite de nos solutions d’« expertise consommateurs » ! (En vérité, tout le monde y a droit ! 😉 )