Gestion de la relation client, amélioration de l’expérience client, fluidification du traitement des informations en back-office … La digitalisation du magasin est cruciale pour faire face à la concurrence dans le retail !

Une multitude de solutions s’offre justement aux détaillants pour optimiser l’efficacité de leur enseigne. Découvrez tous les outils qui permettent justement aux retailers de développer leur stratégie « omnicanal » et de créer une boutique 3.0 digne de ce nom.

L’usage d’une tablette est incontournable pour mieux gérer un magasin connecté. 

Selon une étude réalisée par Samsung en 2018, près de 85 % des consommateurs enquêtés estiment qu’un vendeur équipé d’une tablette offre une meilleure prise en charge.  

En effet, cet équipement offre la possibilité d’accéder à une panoplie d’informations en quelques clics seulement. On peut citer en l’occurrence la disponibilité des produits, les offres promotionnelles, les modes de livraison… 

Une tablette inventorie un éventail d’outils CRM tels que les logiciels destinés à la facturation, à la gestion de la relation client, à la gestion des contacts ou encore à la gestion de stocks… En outre, les applications ne cessent d’évoluer pour satisfaire toutes les exigences !

2. La caisse ultramobile

À l’heure où la mobilité est une préoccupation majeure, l’usage professionnel des tablettes s’étend vers d’autres domaines du retail.

Pour satisfaire le parcours d’achat, de nombreuses marques ont ainsi investi dans l’acquisition d’une caisse ultramobile. 

Cet outil, qui s’apparente au design d’un iPad classique, a pour principal objectif de réduire le temps d’attente devant la caisse. Grâce à sa facilité de prise en main, il facilite les tâches indispensables pour l’encaissement du vendeur connecté en magasin.

Sachez que certains modèles de caisses ultramobiles permettent d’accéder en temps réel à une variété d’applications tels que :

  • la gestion du stock
  • la gestion de l’agenda
  • le traitement des données
  • la création de contenus pour le site internet d’une boutique

 

3. La montre connectée

Pour être compétitif, le vendeur connecté en magasin de détail doit pouvoir améliorer son efficacité. 

La montre connectée est un outil révolutionnaire qui permet de fluidifier les tâches chronophages. Son fonctionnement est simple : cet outil du vendeur connecté permet de consulter à tout moment toutes les données telles que :

  • la désignation du produit
  • son descriptif
  • sa référence
  • son prix
  • son état de stock…

Pour un vendeur connecté en magasin, l’usage d’une montre connectée est idéal pour gagner du temps. 

Dans les coulisses du magasin, l’outil permet aussi de travailler en toute liberté. Avec cet appareil, les mains des manutentionnaires, dans l’entrepôt, seront entièrement libres. De ce fait, ils peuvent quelque peu accélérer la cadence du travail.

En 2017, Fujitsu a présenté une montre connectée lors du Retail’s Big show. Ce modèle a été spécialement conçu pour améliorer la communication interne au sein des magasins. 

Grâce à ce dispositif, il est envisageable d’envoyer un message et d’en recevoir. De ce fait, il n’est plus nécessaire de faire un appel pour obtenir une validation.

4. Le bot intelligent

Dans l’univers du retail, les chatbots figurent parmi les outils incontournables pour inciter les consommateurs à conclure un achat.

Ces assistants virtuels accompagnent le vendeur connecté en informant mieux, au préalable, les prospects. Le chatbot leur permet notamment :

  • d’obtenir des informations complètes sur les produits
  • comparer les prix
  • accéder aux avis des internautes…

À la différence d’un service client classique, les chatbots permettent de traiter simultanément plusieurs demandes. Ce qui permet d’offrir une excellente qualité de service aux consommateurs !

Avec l’apparition de ces outils, les boutiques se réinventent. Il est aujourd’hui envisageable de faire ses achats sans se rendre dans un magasin physique. 

Certains dispositifs ont été élaborés afin de mieux fidéliser les clients et de favoriser la relation avec eux. Car pour les retailers, la satisfaction des consommateurs est un des principaux mots d’ordre !