fbpx

Les start-ups en France

Orange publie son étude sur ‘Les start-up en France’, réalisée par Kantar TNS. Elle a été menée auprès de plus de 1000 individus, âgés de 18 ans et plus, sur toute la France. L’objectif ? Cerner l’avis des Français sur les start-up ainsi que d’évaluer leurs connaissances. D’après l’étude, 86% des personnes ont entendu parler et savent ce qu’est une start-up. Les start-up sont donc vues avec bienveillance ; un concept bien établi autour des caractères technologique, innovant et du potentiel de croissance.

Les éléments clés

Le concept d’une start-up est bien identifié avec une très large majorité d’individus capables de définir ce que le terme recouvre et ce qu’il évoque : « près de 9 personnes sur 10 déclarent savoir exactement ou vaguement ce que ce terme recouvre. ». Plus de 85% des personnes relient clairement le concept de start-up à l’innovation, la technologie ou encore un fort potentiel de croissance. Ces éléments définissant une start-up sont notamment importants pour les séniors, âgés de 55 ans et plus.

D’après l’étude, la réussite d’une start-up est conditionnée à l’opportunité de nouvelles rencontres de clients, à l’approche des clients qui doit être innovante ainsi qu’au fait de bénéficier d’un fort soutien communicationnel. Ces trois éléments semblent notamment cruciaux pour une majorité de seniors.

Plus qu’un concept bien identifié, les start-ups obtiennent une opinion majoritairement positive. En effet, 61% des individus disent avoir une opinion positive soit 6 personnes sur 10, un chiffre important dénotant une bienveillance à l’égard des start-ups.

L’impact local

75% des Français interrogés peuvent citer un exemple de start-up nationale mais très peu peuvent donner un exemple local. Pourtant, pour près d’un Français sur deux, les start-ups ont autant de chance de réussite à Paris qu’en région, « ce qui trahit un déficit de notoriété pour les initiatives entrepreneuriales locales ».

Sur l’ensemble des personnes ayant déjà entendu parler de start-ups, 1 personne sur 10 se déclare motivée pour travailler dans une start-up. Néanmoins, l’intérêt se manifeste surtout dans le désir de rencontrer des acteurs, des créateurs de start-ups (39%) ou pour y travailler (35%), au détriment du désir de développer son propre concept. Ce désir se manifeste surtout chez les individus, ayant déjà entendu parler ou connaissant une start-up en région.

Au niveau local, l’impact des start-ups se fait sentir notamment sur l’économie et l’emploi et plus précisément celui des jeunes.

On peut également noter que d’après 40% des individus, les start-ups ont un fort impact sur le dynamisme de l’économie locale et sur la création et le maintien de l’emploi dans les territoires contre 46% pensant à un impact moyen.

Nous pouvons également apprécier que plus la notoriété des start-ups en région est développée, plus leur impact perçu est élevé et donc plus l’opinion est positive. Cela justifie le souhait de plus de visibilité pour les start-ups locales.

Ainsi les start-ups en région ont leur place dans la stimulation de l’économie locale et l’emploi des jeunes, néanmoins, un effort reste à accomplir sur la communication afin d’améliorer leur notoriété.

Une étude commandée par Orange

77% des individus ont répondu ‘Orange’ à la question suivante : “Les entreprises suivantes sont-elles légitimes à s’impliquer pour le développement et le soutien des start-ups en région ?”. Ainsi Orange se place devant d’autres grandes entreprises à forte proximité territoriale ou du service public tels que EDF, La Poste, SFR, FREE…. Et son implication est perçue comme légitime sur les aspects de soutien aux start-ups qu’ils soient techniques, financiers ou humains.

Ainsi cette légitimité donnée à Orange s’applique à de nombreux domaines d’interventions :

  • Le développement de produits et de services numériques en partenariat avec des start-ups
  • Faire connaître les start-ups auprès du grand public
  • Fournir une aide humaine et matérielle
  • Fournir une aide financière aux start-ups
  • Conseiller sur les changements d’usages à venir dans le numérique
  • Offrir aux start-ups un accès privilégié aux marchés et aux clients potentiels

Ces résultats donnent sens à la volonté d’Orange de s’impliquer auprès des start-ups régionales afin de développer leur notoriété. Notamment par le biais de programme tel que le programme Femmes Entrepreneuses, qui accompagne 100 start-ups en France, avec à leur tête des femmes ayant le désir d’entreprendre.

Anissa Kamel

2019-05-10T14:05:07+00:00

Laisser un commentaire

Réservez dès maintenant votre démo

Choisissez le jour de votre démo :

*Champs obligatoires

Besoin d'un conseil ? Contactez nous au : 04 67 13 00 21**

**prix d'un appel local

close-link
Découvrir notre solution Qual'it. Demandez votre démo.
Votre Démo
close-image